L'équilibre constitutionnel est-il respecté ?

Publié le 18 Janvier 2008

La nouvelle est tombée à 10 h 55 sur RTN : un site unique en ville de Neuchâtel pour la Haute Ecole Arc et  des centres de formation de proximité et des instituts de recherche, qui permettront de préserver l’ancrage de la HE-Arc auprès du tissu économique régional. Les instituts de recherche du domaine ingénierie resteront dans les parcs technologiques à La Chaux-de-Fonds, à Neode, et à St-Imier. Dans notre billet du 27 janvier 2007 (cf sur ce blog), nous doutions déjà de la création à La Chaux-de-Fonds d'une HES ingiénierie.

Et surtout, contre toute attente, la pédiatrie sera dans le haut du canton de Neuchâtel avec la création d’un centre mère-enfant à La Chaux-de-Fonds et d’un centre de l’appareil locomoteur à Neuchâtel.

On peut ainsi dire, à chaud, que l'équilibre entre les régions, qui est la tâche constitutionnelle de l'Etat, n'est pas vraiment respecté en matière de formation : après le départ des formations santé vers le bas, du Conservatoire professionnel vers l'arc lémanique, voici une concentration à Neuchâtel d'une formation qui concerne en priorité le tissu économique du Haut.

La seconde décision est un signe clair pour le maintien d'une vie active dans les Montagnes, en déficit démographique, et pour une révolution mentale dans les esprits du bas qui devront comprendre que le Canton est un. Mais cela ne résout pas le problème pour les habitants du littoral et on en droit de se demander si ces concentrations de soins d'inspiration néo-libérale ne vont pas à contrecourant des besoins effectifs des populations. Dans ce sens, je ne jubile pas sur cette décision qui péjore la situation pour les habitants du littoral. Il faudra en effet dès aujourd'hui garantir à chaque citoyen l'accessibilité aux soins. De plus, 2015, c'est encore loin et on veillera à ce que les décisions d'aujourd'hui se réalisent bien. Il serait par exemple insupportable que l'on retire le site mère-enfant à La Chaux-de-Fonds dans quelques années sous prétexte que la solution provisoire à Neuchâtel donne satisfaction. C'est pourquoi la rénovation de notre hôpital doit commencer au plus vite.


Rédigé par Daniel Musy

Publié dans #Lien Commune-Canton

Repost 0
Commenter cet article