MERCI MILLE FOIS !

Publié le 18 Mai 2008

Les lectrices et lecteurs fidèles ou plus occasionnelLEs de ce blog ont peut-être choisi de voter pour mon parti ou pour moi le 27 avril.

Je les en remercie sincèrement et leur transmets mes résultats personnels qui m'ont surpris, touché et encouragé dans les voies que je choisis de défendre au sein du PS, au Conseil général et sur ce blog.


J'ai recueilli 2390 suffrages qui proviennent de différentes voies (en italiques, les résultats du 6 juin 2004) :

1384 (1830) viennent de listes compactes du PS;

102 (57) viennent  de listes manuscrites sans dénomination additionnelle d'un autre parti (je suis le 11e candidat de gauche plus inscrit sur ces listes après Katia Babey (185), Annie Clerc (157), Lagger (145), Fivaz (142), Vuilleumier (139), Aline Fleury (120), Bregnard (109), Mariette Mumenthaler (108), Blanc et Borel (106) mais ... avant Stähli (101)).

904 (928) viennent de bulletins modifiés se décomposant ainsi :

697 (805) du PS où je suis 15e sur 24 canditatEs, et le dernier des éluEs, c'est-à-dire beaucoup tracé;

107 (68) des Verts où je suis le 7e candidat plus rajouté, gauche et droite comprise, après Veya (172), Katia Babey (160), Bregnard (152), Annie Clerc (147), Stähli (133), Eva Fernandez (116);

58
(40) du POP où je suis le 7e candidat plus rajouté, gauche et droite comprise, après Lagger (96), Fivaz (83),  Katia Babey (77), Julie John (72), Aline Fleury (64), Vuilleumier (60);

42
(15) de la droite (14 (3) radicaux, 12 (0) PDC, 9 (12) libéraux, 7 (0) UDC) où je suis le 10e candidat le plus rajouté des élusE de gauche après Lagger (109), Vuilleumier (103), Babey (95), Clerc (75), Fivaz (74), Blanc (61), Stähli (53), Bregnard et Mariette Mumenthaler (46).


Ces 2390 suffrages me placent 4e (9e) de la liste socialiste et 4e des éluEs de la ville, mais loin derrière la grande et méritée gagnante de ces élections, Katia Babey, qui a reçu 2695 suffrages, en "ratissant large" partout. Bravo à elle pour sa présidence sans faute du Conseil général pendant cette dernière année.

En remerciant encore les citoyenNEs qui m'ont fait confiance, j'essaierai de continuer à honorer la légitimité démocratique qui m'est donnée : elle vient d'horizons divers car je déteste être un godillot.

Rédigé par Daniel Musy

Publié dans #Réflexions générales

Repost 0
Commenter cet article

théo Bregnard 22/05/2008 22:29

Bravo Daniel!!!