Le flop d'UBS-Arena

Publié le 11 Juin 2008

Hier soir, j'ai assisté à 18 h. 00 sur le bitume d'UBS-Arena à Espagne-Russie. Temps doux, soleil mais 70 personnes debout, une cinquantaine sur les gradins payant et 50 V.I.P. au sommet de la tribune, dont Samuel Schmid.


C'est dire l'échec total, jusqu'à maintenant, du concept dans notre ville, surtout que le temps sera exécrable les prochains jours. Je ne regrette pourtant pas mon vote de juillet passé, accordant 100000 francs à la Ville pour avoir cette arène (cf  mon article du 30 juin 2007). D'ailleurs, on ne les dépensera même pas puisque c'était un maximum prévu en cas de fortes affluences.

Coupons court d'abord aux rumeurs circulant en ville. Ainsi, un monsieur rencontré dimanche croyait que l'Arena coûtait 80 francs par habitant aux contribuables chaux-de-fonniers. En fait c'est 4 francs  au maximum.


De plus, lors du Mondial 2006, la Ville a aussi mis environ 100000 francs pour aider les manifestations à Espacité et sur la place du Marché. Pour preuve, ce que disait la conseillère communale Josette Frésard le 3 juillet au Conseil général : Concernant le Mondial 2006, le coût effectif pour la Ville est d’environ Frs 44’000.- pour ce qui s’est fait sur Espacité, entre les prestations des Travaux publics, les locations de places que nous aurions dû effectivement facturer et les coûts de la sécurité et de la signalisation. Le coût facturé aux organisateurs est de Frs 8’000.-.  Reste à charge de la Ville environ Frs 36’000.-.
Je prends maintenant le deuxième organisateur. Il y avait là deux manifestations couplées qui se sont faites dans la foulée (Mondial et Eté T’chaux à la place du Marché) ; tout a été calculé en même temps. Prestations des Travaux publics, sécurité et signalisation, locations de places qui auraient effectivement dû être faites :
Frs 77’000.-. Coûts facturés aux organisateurs : environ Frs 12’000.-. Reste à charge de la Ville : Frs 65’000.-. Pour être tout à fait transparente, j’aimerais vous dire que ces deux organisateurs n’ont, une année après, pas payé la totalité des factures. C’est la réalité, les choses telles qu’elles sont.
Le Conseil communal a toujours soutenu les organisateurs locaux. Vous voyez que sur ces deux manifestations, nous sommes aux environs des Frs 100’000.- à charge de la Ville.

Il n'empêche que Polyexpo est beaucoup trop excentré pour attirer du monde. Il est interdit d'entrer dans l'enceinte avec une bouteille d'eau minérale, les petits stands aux alentours doivent être à plus de 200 mètres. Les Chaux-de-Fonniers, rebelles par nature, détestent qu'on leur impose des choses qui ne viennent pas d'eux. Ce sera une leçon à méditer pour l'avenir.

Voici la déliceuse interview de notre Président de la Ville ce matin sur RSR 1 sur ce flop.





Rédigé par Daniel Musy

Publié dans #Réflexions générales

Repost 0
Commenter cet article

Daniel Musy 13/06/2008 17:22

Qulqus infos en plus : l'UBS Arena ne pouvait pas être installée à la place des Forains à cause du cirque. Il était aussi impossible d'occuper la place du marché à cause de sa réfection.Quant aux contre propositions présentées à la ville, il aurait pu y en avoir car les intéressés savaient très bien début juin que le projet Arena serait voté au CG début juillet.

ludivine houlmann 13/06/2008 14:30

Merci pour votre réponse via votre blog.Il est très intéressant de voir le débat que cet UBS Arena suscite.Vous indiquez dans votre réponse qu'aucune contre-proposition n'a été présentée à la ville.La décision concernant le choix de cette aréna date de 2007,est-ce que les commerçants ont reçu un délai pour déposer une contre-proposition de manifestation? Dans le sens que:savaient-ils que le choix d'avoir une UBS arena à la Tchaux serait fait mi-2007?Ce qui est fait est fait et vous l'avouez vous-mêmes,la ville n'a ,semble-t-il, pas pris la bonne décision.

Daniel Musy 12/06/2008 14:13

M Alain Parel, conseiller général UDC, commerçant lui-même et proche ami de M. Perrino du Twenty One, prétend que j'ai l'habitude de déformer la vérité, ce qui est un procès d'intention dont je fais peu de cas. Libre à lui d'ailleurs de s'exprimer ainsi sur ce blog, qui est aussi fait pour cela, dans les limites de la loi.Je vais expliquer plus bas que c'est M. Parel lui-même qui déforme la vérité dans son texte.Je mantiens que le Conseil général a voté un crédit de 99000 francs pour l'UBS Arena et que le coût réel a été estimé à 149000 feancs pour la Ville, mais à voir le peu de monde, on dépensera moins car les frais de police, de nettoyage de WC et d'entretien de matériel, seront moins élevés, ce qui est logique. On nous avait bien dit que 149000 francs était une estimation maximum.Que M. Parel traite le discours de Mme Frésard (cité dans mon article du blog) d'"ignoble" et "de mauvaise foi" n'est pas très élégant.Le sommet du commentaire de M. Parel est lorsqu'il dit qu'il s'est opposé par la voix d'un autre, M. Locorotondo, à ce crédit. En fait, le procès-verbal de la séance fait foi (page 3419), le crédit de 99000 francs a été accepté par 29 voix contre 2: ces deux voix était celle de la popiste Fabienne Girardin et de l'UDC Daniel Nussbaumer. Les autres UDC présents se sont abstenus, CE QUI EST TRES DIFFERENT D'UNE OPPOSITION ! La preuve, c'est qu'un d'entre d'eux, Hugues Chantraine, à la fin des explications de Mme Frésard a conclu en diant ceci : "A lalumière des explications qui ont été données par le Conseil communal, notamment concernant les organisations antérieures de manifestations similaires, je crois qu'un certain nombre d'entre nous du groupe UDC va se retrouver un petit peu plus ouvert par rapport à l'établissement d'une UBS ARENA sur le territoire de notre commune."Voilà la stricte réalité : seul un UDC a voté contre ce crédit le 3 juillet 2007 au Conseil général.Quant à reconnaître qu'on s'est planté, je crois que mon article de cette semaine le laissait entendre...

Parel Alain 12/06/2008 12:54

Encore une fois, M.Musy déforme la vérité, et ceci volontairement; notez quà gauche, c'est monnaie courante !1. Le cout réel de l'UBS Arena est de 149'240.- et M.Musy le sait très bien, il l'occulte naturellement2. M. Perrino était prêt à organiser l'Euro 08, comme il l'a déjà fait en 2004 et pour le mondial 2006, dans un esprit plus convivial et en faisant travailler les commerçants de la place.Maintenant, mélanger volontairement les coûts de ETE T'chaux et le mondial 2006 (durée cummulée 2 mois) pour expliquer  que de toute façon les coûts auraient été identiques, c'est ignoble mais naturel dans l'esprit de certains dont la mauvaise foi n'est plus à démontrer. Ceci d'autant plus que le projet combiné a été abandonné, au vu des coûts engendrés. Et je mets au défi qui que ce soit de nous apporter cette facture. 3. Je me suis personnellement opposé (par la voix de M.Locorotondo) à ce crédit en disant que notre groupe ne serait pas associé à ceux qui auront sacrifié nos organisateurs et commerçants sur l'Autel de l'UBS Arena.En finalité, pour env. 30'000.-, nous aurions eu un Euro 08, n'en déplaise à ceux qui ont accepté ce crédit. Il serait tellement plus simple et honnête de reconnaître que l'on s'est planté....

Daniel Musy 11/06/2008 12:30

Merci de votre commentaire, Ludivine.Tous les partis politiques dela Ville ont voté le crédit en juillet 2007 car, entre autres, AUCUNE CONTRE-PROPOSITION D'ANIMATION DIFFERENTE n'a été présentée à la ville par d'autres "personnes". M. Perrino en particulier n'avait déposé sur le bureau du Conseil communal aucun dossier. C'est ce qui a poussé certains élus à accepter le crédit pour qu'il y ait au moins quelque chose.